SESSIONS ORALES PARALLÈLES

jeudi 23 novembre • 16:15 - 18:15

Communication et vulnérabilités
Coordinateurs : Jean‑Luc MACHAVOINE, psychologue, Centre François Baclesse, Cæn et Sylvie PUCHEU, psychologue, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris
- Communiquer au sein d’un service d’urologie avec des patients fragilisés par l’opération d’un cancer de la prostate
Solène BASIER, psychologue, doctorante du laboratoire UTRPP, Université Paris 13 Sorbonne, Paris
- Consultation du risque professionnel : comment en parler ?
Elise BO GALLON, psychologue, Institut Sainte Catherine, Avignon
- Travailler avec la non‑demande des adolescents atteints de cancer : quels types de communication et de lien instaurer avec ces adolescents pour aménager un cadre de suivi psychologique qui soit vécu comme tolérable et utilisable par eux ?
Gabrielle MARIONI, psychologue, Gustave Roussy, Villejuif
- Que reste‑t-il de l’annonce ? Les enjeux à long terme de l’annonce d’un diagnostic de cancer à l’adolescence
Anne‑Laure SÉBERT, psychologue, doctorante, Université Paris‑Diderot, Hôpital St Louis, Paris

Communication institutionnelle
Coordinateurs : Dr Gérard GANEM, oncologue radiothérapeute, Centre Jean Bernard, Le Mans et Eliane MARX, psychologue, sexologue, Centre Paul Strauss et SOL, Strasbourg
- Troubles psychosexuels de jeunes hommes (15–25 ans) atteints de cancer
Sébastien LANDRY, psycho‑sexologue, sexothérapeute, AASM, Clinique Victor Hugo, Centre Jean Bernard, Le Mans
- Mise en place d’un Conseil des Enfants à Gustave Roussy
Dr Clémentine LOPEZ, pédo‑psychiatre, Gustave Roussy, Villejuif
- Entre soignants et chercheurs, quelle communication ? Exemple d’une recherche‑action menée dans un service d’hématologie pour adolescents et jeunes adultes
Isabelle AUJOULAT, professeur, Université Catholique de Louvain, Faculté de Santé Publique & Institut de Recherche Santé et Société, Bruxelles, Belgique
Nicolas BOISSEL, professeur des universités, praticien hospitalier, Unité d’Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes, Hôpital Saint‑Louis, Université Paris 7
Elise RICADAT, psychologue, maître de conférences, Université Paris Diderot, Paris
Karl‑Leo SCHWERING, professeur, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Laboratoire UTRPP

Communication, soins palliatifs et fin de vie
Coordinatrices : Dr Laure COPEL, chef de service de l’Unité de Soins Palliatifs, et Françoise ELLIEN, secrétaire générale de la SFPO, psychologue, directrice du Réseau SPES, Le Coudray‑Montceaux
Groupe Hospitalier Diaconesses Croix St Simon, Paris
- Perception et acceptabilité des directives anticipées en oncologie : présentation d’une étude exploratoire
Patrice CANNONE, psychologue, APHM, Hôpital Nord, Marseille
Lionel DANY, psychologue, APHM, Hôpital de la Timone, Marseille
Merlin PAUL, psychologue, APHM, Hôpital Nord, Marseille
- Communiquer auprès du grand public sur la fin de vie : résultats de la première campagne
Delphine DORÉ-PAUTONNIER, responsable communication, Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie, Paris
- Communiquer et accompagner les patients atteints d’une maladie très grave et peu symptomatique : exemple d’une collaboration médicale dans le cadre du mélanome uvéal
Dr Alexis BURNOD, médecin, Institut Curie, Paris
- Quand la communication dérape, tout dérape : l’exemple du syndrome d’Alexandrine en soins palliatifs
Dr Michel REICH, psychiatre, Centre Oscar Lambret, Lille

Questionnements éthiques autour de la communication
Coordinateurs : Nicolas BENDRIHEN, psychologue clinicien, Gustave Roussy, Villejuif et Cécile GLINEUR, psychologue en onco‑hématologie, CHU Saint‑Pierre, Bruxelles, Belgique
 – Le dépistage des cancers : dilemme éthique ou procédure de routine ?
Manon FONTAINE, psychologue, Université Paris 13, Villetaneuse
- Groupe d’analyse de la pratique pour oncologues : trouver un positionnement juste pour soi et le patient ?
Benoît VICQUELIN, psychologue, CHU, Nantes
- Former des médecins « communicateurs » ?
Alice POLOMENI, psychologue, Hôpital Saint‑Antoine, Paris
- Un rapport dialectique impossible : Mme O. une manière singulière de s’adresser à autrui
Léonie LE CAVORZIN, psychologue, CHU Saint‑Pierre, Bruxelles